ANNE PROST «JE SUIS LA VRAIE CANDIDATE LR»

Anne Prost insiste « je suis la seule la vraie candidate ». C’était le grand jour ce 8 mars, à la fois journée de la femme, et événement autour de la candidate à la députation. Il y avait pas moins de 11 élus autour d’elle, Pierre Oliver, le maire du 2e, a ouvert le bal avec quelques compliments appuyés, puis la dame de la rue de la bombarde, a commencé à dérouler les arguments, dans un discours fleuve qui a surpris tout le monde. « Une fois partie on ne m’arrête plus » semblait dire la peut-être future député.

Anne Prost est ici dans son fief du Vieux Lyon. Sa permanence est au bas de son habitation. Son quartier est une espèce de sanctuaire protégé de la catastrophe de 1930, qui s’est arrêtée à l’angle de sa maison. Elle possède un magnifique duplex au sommet de cet immeuble Renaissance. Comme les seigneurs du moyen-âge elle règne sur son fief.

Madame Prost n’est pas une nouvelle venue en politique elle a toujours aimé œuvrer pour le collectif, elle est d’ailleurs une figure du 5e. Conseillère d’arrondissement où elle s’est impliquée dans la vie économique et sociale déjà plusieurs fois candidate aux élections municipales puis aux élections régionales sur la liste de Laurent Wauquiez, elle n’a pourtant pas été élue.

Mais cette fois elle tient sa revanche elle est sure de son heure, la gauche est faible, divisée, le problème maintenant est peut-être, l’effondrement de Valérie Pécresse dans les derniers sondages.

Mais la candidate aime le combat, d’ailleurs elle a déjà éliminé les gens qui étaient sur la ligne de départ comme elle.

Le lieu qu’elle vient d’inaugurer rue de la bombarde sera donc le centre névralgique de sa campagne pour les législatives.

Daniel Dubois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *