AU CLUB DE LA PRESSE BARRIQUAND CRÈVE L’ECRAN .

Photo : Daniel Dubois

beaucoup de projecteurs ,des caméras , des élèves d’écoles de journalistes , un plateau qui prend une bonne partie de la salle et le délégué du club Boris Heim qui avec son énergie pourrait alimenter ces mêmes projecteurs.bref ,grand moment au club ! Un mot du président du club , Jean Pierre Vacher , qui rappelle que le club de presse est là pour soutenir les médias et Raphaël Ruffier qu’ on attend , mais qui arrive avec un bon mot .

Mediacites a déjà gagné les coeurs , les confrères sont admiratifs devant une entreprise qui a démarré avec peu .Mais ce concept d’indépendance totale , vis-à-vis des annonceurs et surtout vis-à-vis des institutions , plaît , et c’est la victoire de Mediacites .

Les seuls inquiets devant ce succès , sont les élus grimaçants , qui lorsque l’équipe du journal commence à s’intéresser à eux , savent , qu’ils ont à faire a des gens sérieux et qui creusent .

Quand Nicolas Barriquand commence à soulever une moquette , c’est souvent pour découvrir la totalité du dessous , et tirer le tapis .Comme pour Sophie Majou , du Progrès , quand il commence à gratter , la vérité refait surface , et le public en redemande .

Cette époque a soif d’informations et d’enquêtes , et Mediacites joue le ticket gagnant . De toutes façons , le succès est au rendez vous .

Daniel Dubois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *