LA MAIRIE DU PREMIER N’Y ÉTAIT POUR RIEN .

Des encombrants sur les trottoirs des rues dans le 1er arrondissement on déclenchés une série de réactions violentes et de déclarations contre la Mairie du 1er , sur des réseaux sociaux .

Après vérification de ces incidents , qui effectivement gênaient les jeunes mamans avec des poussettes qui devaient descendre du trottoir pour passer les obstacles . Notamment rue Pierre Blanc où 2 lignes de bus entre autre passent , et où la circulation des véhicules de livraisons et de chantiers s ‘est beaucoup développée .

Un amas d’objets a particulièrement choqué , rue pierre blanc , ou un immense congélateur barrait le passage des mamans sur le trottoir Pendant une demi semaine .

Le responsable de ce dépôt , accusait la Mairie d’organiser ces dépôts sauvages .

Évidemment tout cela était faux . La Mairie du 1er est particulièrement attentive au vivre ensemble . Des petites jardinières ont été installées dans les rues pour amener un peu de verdure . Des plantations participatives , donnent de la couleur et de l’oxygène dans les rues , ce qui n’a jamais été fait .

Les dépôts sauvages de meubles dans les rues sont interdits . Ils sont même répréhensibles , il faut rappeler que les contrevenants peuvent se voir infliger une contravention .

Les services de la ville notamment la police municipale , dès qu’elle a identifié le problème , a agi immédiatement , sans attendre , et s’est adressée aux services concernés pour dégager ces obstacles sur les trottoirs .

En tout cas la Mairie du premier n’était pour rien dans ce dérèglement . On rencontre très souvent la Maire du premier arpentant les rues de l,’ arrondissement pour constater elle-même , les problèmes , et les identifier pour les régler sur le terrain .

Daniel Dubois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *