Les grandes questions pour la Fédération française du bâtiment

Philippe Lansard Olivier Salleron et Samuel Minot ce matin durant la conférence de presse

Photo : Daniel Dubois

La Fédération française du bâtiment est forte de 50000 adhérents dont 35 000 de taille artisanale .ces entreprises réalisent les deux tiers des 148 milliards d’euros de chiffre d’affaires et emploient les deux tiers des 1 121 000 salariés du secteur .c ‘est dire leurs poids dans l’économie .

Réunis à Lyon , à la Cité internationale , les nombreuses questions auxquelles doivent répondre les entreprises du secteur étaient au centre du débat .

Grégory Doucet , le nouveau maire de Lyon écologiste , est venu donner sa vision , sur les futurs projets , la façon de les appréhender , de les faire modifier aussi de façon à ce qu’il rentre dans ces nouvelles normes . Il a rappelé que la période a changé et qu’il y a maintenant l’urgence climatique , à laquelle il faut répondre .

La Fédération française du bâtiment est une force de propositions , dans ces temps d’adaptation au marché , accompagner le développement des entreprises , développer des compétences et des formations , accompagner les entreprises dans la transition écologique et numérique accentuer la simplification des normes .

Pour Olivier Salleron président de la Fédération française du bâtiment , les États généraux de la construction sont l’occasion de clamer haut et fort que le bâtiment est une profession responsable avec des entreprises qui s’engagent pour l ‘avenir .

Daniel Dubois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *