Bruno Bernard le président de la métropole veut accompagner les industriels du territoire .

Photo : Daniel Dubois

Bonne nouvelle pour l’industrie y compris pour la vallée de la chimie Bruno Bernard a décidé de s’intéresser à leur sort , mais à une condition qu’ils deviennent très vertueux .

Les objectifs sont clairs rendre les industries plus sobres et moins polluantes en les gardant sur nos territoires , favoriser l’innovation et la relocalisation des industries stratégiques qui répondent aux besoins et aux attentes des habitants et créer des emplois nouveaux.

C’est une surprise de voir ce président écologiste prendre à bras le corps le problème industriel .

Nous ne sommes pas Grenoble , et la ville de lyon et sa métropole ont une dimension industrielle très importante et historique . Est-ce le souci de l’emploi qui pourrait partir de ce territoire ?

Est-ce la crainte de ne pas être compris par ce tissu industriel et de faire fuir les initiatives ?

En tout cas Bruno Bernard a été clair il est pour le développement et l’accompagnement des industriels qui veulent prendre part et relever les défis de la sobriété énergétique , de l’insertion dans l’emploi pour le grand nombre ,de l’autonomie et le bien-être de nos territoires .

C’est pour cette raison que les deux métropoles de lyon et de saint-étienne ont décidé de créer un fond d’amorçage industriel à impact environnemental et social dans lequel elles participent .

Daniel Dubois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *