Cedric van Styvendael présente son premier budget pour Villeurbanne.

Ce Jeudi 17 décembre , le budget de la ville sera voté dans un contexte inédit de crise sanitaire. La ville a pris de nombreuses mesures pour contenir l’épidémie dans le temps et accompagner les habitants dans leur quotidien.

Ce budget municipal est aussi mis en œuvre dans un contexte de ralentissement économique et dans un cadre juridique et financier particulièrement variable.

En effet la suppression de la taxe d’habitation décidée par l’État n’est pas sans incidence sur les comptes.

D’autant que la question de sa compensation n’a pas été encore totalement résolue.

La ville de Villeurbanne a toujours été en bonne santé financière ces dernières années.

Une bonne santé financière qui permet aujourd’hui un recours à l’emprunt. Le niveau d’autofinancement de la ville et son faible niveau d’endettement lui permet de recourir à l’emprunt pour financer ses projets.

Fin 2019 la capacité de désendettement de la ville s’élevait à 1,27 an alors que la moyenne des autres villes se situe entre 6 et 9 ans.

Ainsi la part de l’ investissement sera soutenu pour permettre la mise en œuvre de plusieurs projets majeurs qui participe au développement de la ville et à la qualité de vie des habitants on peut citer notamment l’ouverture d’un pôle petite enfance haut gratte-ciel

l’ouverture de la nouvelle résidence senior Château-Gaillard

la construction du futur groupe scolaire Simone Veil à la soie et la construction d’un complexe sportif à Cusset

Nous reviendront plus tard , sur les projets innovants en matière d’urbanisme notamment le projet de renouvellement urbain qui concerne le quartier Saint-Jean. Et la création d’une dalle au-dessus du périphérique qui permettra à Villeurbanne de retrouver la continuité entre ses quartiers.

Daniel Dubois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *