Territoires de Progrès , nouveau parti politique ,dans la mosaïque de la fameuse Maison Commune .

Photo : Daniel Dubois

Maxime Bost a déjà une longue vie politique . Commencée il y a 17 ans à Roanne, Chez Jean Auroux au Parti Socialiste . Arrivé à lyon en 2006 pour ses études ,il rejoindra Thierry Philip et son équipe au département du Rhône .

À cette époque Thierry Philip est en pleine ascension et sur le seuil du pouvoir dans cette collectivité et proche de ravir la présidence . Mais l’initiative Métropolitaine de Michel Mercier et Gérard Collomb , mettront fin à ses projets .

Maxime Bost va connaître comme ça , toute une série d’événements politiques qui vont se succéder . Il connaîtra ainsi la fin du Parti Socialiste en 2016-2017 comme puissance politique .

Lui aussi va goûter à la fascination en rencontrant Emmanuel Macron , et décidera de quitter le Parti Socialiste comme beaucoup , ainsi David Kimelfeld , Gérard Collomb , jean-louis Touraine , vont aussi quitter le PS .

Mais la destinée de Maxime va encore vivre des rebondissements car il va quitter En Marche , la formation à laquelle il avait si vite adhéré .

La période politique est très tourmentée , à l’exemple de l’itinéraire de notre militant .

Aujourd’hui Maxime adhère à Territoire de Progrès structure politique créée par Olivier Dussopt et Jean-Yves Le Drian ,des anciens du PS . Il est le référent pour le Rhône et la métropole de Lyon. Mais rien n’indique qu’ il va rentrer dans une période plus stable , en effet à la faveur des prochaines présidentielles , il peut se produire un cataclysme encore plus puissant , qui à nouveau , fera table rase de tous les édifices montés à la hâte pour reconquérir le pouvoir .Quelle période passionnante quand on a le goût du risque !

Daniel Dubois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *