Région Rhône-Alpes, une perquisition est en cours.

Depuis ce mardi matin, des policiers sont arrivés au siège de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Des agents du parquet national financier sont à l’oeuvre pour retrouver les documents.

Il s’agit de l’affaire du salaire extraordinaire d’un des collaborateurs de Laurent Wauquiez, Ange Sitbon. Le parquet avait été saisi en 2020 par l’association engagée contre la corruption, ANTICOR. Le dossier avait ensuite été transféré au parquet national financier. Il s’agit de l’affaire Ange Sitbon.

En charge des relations avec les élus locaux à la région Rhône-Alpes, Ange Sitbon bénéficiait d’un salaire de 9000 euros. La chambre régionale des comptes avait jugé qu’il était beaucoup trop rémunéré. En effet, il s’agit d’argent public et d’habitude les collaborateurs ont des salaires beaucoup moins élevés. En France, Ici est là, dans les collectivités locales on peut trouver des salaires beaucoup trop importants, notamment dans le domaine de la communication. Il s’agit d’argent public, et les élus en charge, ne peuvent pas décider de rémunérations excessives.

Daniel Dubois