Le cauchemar de HUB !

5858 vues

ÉCOUTEZ L’INTERVIEW DE LOIC TERRENES

Il donne des sueurs froides à Hubert Julien Laferrière, ce jeune candidat aux législatives. Il n’y a rien de pire en politique qu’un jeune qui vient renouveler le système. Mais la situation est ultra cocasse car la dernière fois en 2017 Hubert Julien La Ferrière était candidat LAREM.

C’est-à-dire qu’il se retrouve aujourd’hui en face de son propre ancien parti qu’il avait aidé à devenir député. Certains électeurs se grattent la tête en réfléchissant. Ça n’arrive qu’une fois par siècle ce jeu de chaise musicale.

En tout cas le nouveau candidat de la jeune formation Renaissance puisque LAREM a changé de nom, fait des propositions tous les jours, et notamment celle-ci « interdire le tunnel de la Croix-Rousse aux véhicules polluants »

De cette manière non content déjà de mordre les chevilles du député sortant, il fait des propositions de type écologique comme par exemple lutter contre la pollution au niveau des groupes scolaires dans la circonscription, ce qui enlève des voix au candidat de la Nupes qui est aussi un candidat écologie et sociale.

Vous l’aurez compris Loïc Terrenes joue sur tous les tableaux.

Et malgré la forte poussée de la gauche il est très possible qu’il remporte l’élection face au député sortant, qui avait trouvé une magnifique parade pour rester en place, tout en ayant bougé de formation politique partant du Parti socialiste, en passant par LAREM, et se retrouvant aujourd’hui à Europe Écologie des Verts.

Ce voyage immobile est toujours dangereux en politique.

Daniel Dubois