Pour Grégory Doucet, ce qui se passe lui rappelle l’union de la gauche formée pour conquérir la ville de Lyon.

ÉCOUTEZ L’INTERVIEW DE GRÉGORY DOUCET

Pour le Maire de Lyon, cette nouvelle union populaire rappelle bien évidemment l’Union des listes de gauche formée pour conquérir la ville.

Cette Dynamique soudaine, déclenchée après l’élection présidentielle, vient de la base. Cette union de la gauche était réclamée depuis longtemps. C’est ce qui explique ce très fort mouvement du corps électoral.

À l’inverse de ce qui s’est passé en 2017 ou la victoire du Président de la République entraînait automatiquement une victoire de tous les candidats aux législatives du parti présidentiel.

Cette fois-ci le processus est stoppé net et le président de la République n’aura vraisemblablement pas la majorité absolue à l’Assemblée et le scénario final est peut-être beaucoup plus embêtant.

Daniel Dubois