Fanny Dubot et Grégory Doucet défendent la nature en ville.

2704 vues

ÉCOUTEZ L’INTERVIEW DE GRÉGORY. DOUCET

Végétaliser la voirie consiste à convertir les surfaces en bitume en surface végétale dans de nombreuses opérations annuelles de proximité apportant qualité et fraîcheur aux habitants tout en concourant au développement de la biodiversité. Évidemment la priorité est mise sur les secteurs carencés en espaces verts.

La renaturation des sols consiste à enlever le bitume et revenir au sol vivant, perméable, de pleine terre afin de créer des poches végétales pérennes au cœur de la ville. Ces Micro-îlots de fraîcheur favorisent évidemment l’évaporation et l’infiltration des eaux de pluie.

ÉCOUTEZ L’INTERVIEW DE FANNY DUBOT

Dans le secteur compris entre à la Grande Rue de la Guillotière et de la rue de l’Université dans le 7e arrondissement 3 réalisations témoigne de la réappropriation de l’espace public par le végétal et par les habitants : place Bulard, rue Saint-Michel et place Khalaf.

Ces plantations sont adaptées au changement climatique. Place Bullard 255 mètres carrés ont ainsi pu être végétalisés pour un total de 500 plans d’arbustes et de vivaces, arbousiers, sauge, grenadier, romarin et 5 arbres, cerisier et chêne. Sur cette opération, 7 places de stationnement en été supprimées, en concertation avec les riverains, le conseil de quartier, et les commerces durant l’été 2021.

Ainsi petit à petit la nature reprend sa place, alors que s’annonce un été caniculaire qui a déjà commencé.

Daniel Dubois