Une deuxième vie pour une tour.

2907 vues

ÉCOUTEZ L’INTERVIEW DE GREGORY DOUCET

Inaugurée le 9 juin 1972, elle fût la première tour construite à Lyon avant la tour de la Part-Dieu. C’était il y a 50 ans. À l’époque pas de questions environnementales, pas de question d’économies d’énergies. Aujourd’hui nous sommes dans une tout autre époque. Et la question se pose comment donner une deuxième vie à ce site qui va être abandonné par le centre de recherche.

La ville de Lyon lance donc un appel à projet avec le CAC 40, pour transformer la tour Guillot Bourdeix. Transformer un emblème de l’architecture tertiaire des années 70 en un site exemplaire de la ville post-carbone. Voilà une action intéressante, et faire réfléchir des équipes du monde entier au devenir de ce lieu, est la bonne idée. Faire le pari de l’intelligence collective, car il y a certainement mille moyens de réutiliser cet immense complexe.

Le forum C40 Cities Climate leadership Group a été créé en 2005 pour permettre aux villes de partager leurs stratégies de réduction des émissions de carbone et encourager les mesures de lutte contre le changement climatique à l’échelle mondiale. le C 40 rassemble 97 villes, représentant plus de 700 millions de personnes et un quart de l’économie mondiale.

La tour, c’est l’unique point haut du quartier. Du haut de ses 68 m et de ses 14 étages la grande structure ne passe pas inaperçue dans le 8e arrondissement. Transformer réhabiliter et ne pas détruire est une démarche écologique.

Daniel Dubois