A midi, une participation moins forte qu’ en 2017.

La météo est au beau fixe, il fait un temps de rêve pour aller se promener. La participation à midi était à 25,48 %, c’est un chiffre qui note un recul important par rapport au premier tour des élections présidentielles de 2017.

Cette campagne s’inscrit sur fond de guerre en Ukraine et surtout avec un Président totalement absent des débats, ce qui est tout de même un peu extraordinaire. En 2017 la participation à midi s’élevait à 28,5 % exactement à la même heure. En 2007 elle était de 30,9 % à la mi journée, et en 2002 ce chiffre n’était que de 21,4 %.

L’abstention est donc une variable inconnue qui pourrait faire basculer la présidentielle et déterminer quel est le candidat qui fera la course en tête à 20h.

Dans les grandes villes, les bureaux de vote seront ouverts jusqu’à 20h. 48,7 millions d’électrices et d’électeurs sont appelés aux urnes aujourd’hui. Depuis 2016 la plupart des bureaux de vote ferment leurs portes à 19h et non plus à 18h. Les dépouillements ne commenceront donc plus tardivement qu’à l’accoutumée. À Villeurbanne le taux de participation à 16h s’élevait à 53,74 % par comparaison lors du premier tour de l’élection présidentielle de 2017 il était de 55,94 %.

Daniel Dubois