ALTERNATIBA, LE COUP DE FOURVIERE.

L’opération a été menée de main de maître. Très mobiles, très organisés, les militants avaient amené tout ce qu’il fallait, 3 échelles des cordes une bâche de 30 mètres de long, pour déployer cette gigantesque banderole visible de toute la ville.

Alternatiba organise donc la résistance contre l’installation d’un gigantesque entrepôt de 160.000 mètres carrés d’Amazon sur la commune de Colombier-Saugnieu.

Sur la banderole il était inscrit « Macron à livré notre région à Amazon ». En pleine campagne électorale évidemment ça fait désordre et sur la colline de Fourvière ça attire l’attention. Le préfet avec ses jumelles, depuis la préfecture, a dû prendre un coup de sang.

Pourquoi cette opération, l’association indique dans son discours :

« le quinquennat d’Emmanuel Macron s’achève dans quelques semaines. Depuis cette colline de Fourvière nous dénonçons sa culpabilité dans le développement d’ Amazon en France et plus particulièrement dans notre région en effet pendant ces 5 ans le nombre d’entrepôts actifs en France est passé de 4 à 44 et 32 projets sont encore à venir. Une fois construites les infrastructures d’amazon sont responsables de nombreuses nuisances et augmentation du trafic poids lourds, congestion routière et pollution de l’air. Au-delà de ces enjeux locaux, le développement du e-commerce est dévastateur pour l’environnement et particulièrement destructeur d’emplois. Les emplois détruits seraient au nombre de 120 000 dans le commerce de détail même en prenant en compte les emplois créés par le e-commerce, ce sont donc 85000 destructions nettes d’emplois causées par Amazon et consort»

L’opération a duré une heure environ ce matin aux alentours de 9h. Très vite la sécurité de la fondation de Fourvière a décroché la banderole, les militants étaient déjà loin.

A voir le sourire absolu de Rémi Cusset et Charles de lacombe, lors de notre entretien, l’opération est un succès total.

Daniel Dubois